269 connectés : 10 membres : 125 yz |  aurel 70 |  BRIO |  Fender bird |  Fremion |  laroince |  Lucco |  ricounet |  WheelingChris |  YO51 |  et 259 invités
ROULER DEBOUT
Nino64    Web  
45 ans | 1,816 messages | 277 images
le 19-04-2017, à 10:51

Tous les conseils donnés précédemment sont bons, mais la théorie ne remplaçant pas la pratique, et étant donné que tu es encore "neuf" rire , et avant que tu ne prennes les mauvaises habitudes de pilotage, je te conseillerais de passer entre les mains d'un prof pro qui en un ou deux jours de stage te donnera les bons gestes de pilotage et les bons réglages pour la moto.
Il est plus facile d'assimiler les bons gestes au début que de changer les mauvais plus tard.


www.dfmoto.fr décos, pièces détachées et accessoires vintageMoto(s) : Solex kité "pédalpluvit"
Angel   
58 ans | 4,327 messages | 521 images
le 19-04-2017, à 11:48

Juste une petite "nuance " a tout ce qui a été dit :

On a tous roulé sur des motos où on etait naturellement mieux assis que debout et vice versa  smiley_21 

D'où l'importance d'adapter ,de regler la moto a son gabarit ,son physique ,sa souplesse (ou sa raideur  rire )

Un changement de guidon ,des rehauses guidon ,des cale pieds larges changent souvent la donne et  l'attitude que l'on a sur la moto .

ça a été déja dit ,les reglages des leviers ,la hauteur du selecteur et de la pédale de frein jouent aussi sur la position .

Cela rappellera des souvenirs a "épine 43 " ,j'ai roulé a l'époque avec un Fantic 50 Mik 26  smiley_23 et son guidon d'origine  smiley_06 trés trés trés cintré ...on etait vraiment bien assis mais quel enfer de rouler debout quand c'etait necessaire (et cela l'était souvent avec les faibles debattement de ...1979 )


gentleman driverMoto(s) : Fantic 125 RC 81 Brissoni ,
Spit   
48 ans | 541 messages | 411 images
le 19-04-2017, à 14:47

Pour l'anecdote, je n'avais pas de permis quand je me suis lancé en "enduro" et suis parti acheter 6000 FR, une 125 DTMX avec mon frangin, à 60 bornes. Et comme j'entendais tout le temps mes potes enduristes, plus âgés de 10 ans, qui parlaient de toujours rouler debout, je suis revenu, par la route, 60 bornes debout !!!! Et je ne me suis plus ré-assis depuis ; ) Mais j'ai appris à m'assoir des fois, quand même ; )


Moto(s) : Kawasaki 250 KLX - 1981/Honda 250 CRF-X - 2005
Frenchy54   
52 ans | 466 messages
le 19-04-2017, à 16:32

nous à l époque, on roulait sans la selle pour apprendre et ceu qui insistaient pour s 'assoir, il y avait des branches de roziers sauvages à la place de la selle..

Rouler assis ou bras cassés, c est bien  mais après , difficile ou souvent impossible de ratrapper le coup.....

Simple, regardez en course ou plus flagrant, en MXGP, ceux qui roulent constament debout vont plus vite mais ratrappent plutôt  à chaque fois leur bécane quand elle leur fait une  farce mais surtout , roulent fort et toujours au même rytme et tiennent lus longtemps....


Moto(s) : 250 Husqvarna CR de 1983 actuellement apres bien des 500 cr et 250 YZ
Jeanjean    Web  
1,440 messages | 96 images
le 19-04-2017, à 18:41

...je vais rajouter un (bon) conseil de crossiste:

  lèves les coudes!

...et deux (mauvais) dictons d'enduriste:

"quand on ne tombe pas, c'est qu'on roule en dessous de ses possibilités!"

"quand tu vois un mec pas terre, roules, dessus, t'est sûr qu'il y a de l'adhérence!"

 rire 

P.S. je plussois l'idée de suivre un cours. Ardêche loisirs mécaniques à Grospierre était une bonne adresse. Mais à confirmer, car ils ont changé de propriétaire l'été dernier et les (bons) instructeurs n'y sont plus. Je ne connais pas les nouveaux.

jeanjean


Moto(s) : Yamaha IT175G
DJ Fox   
40 ans | 2,673 messages | 362 images
le 20-04-2017, à 06:44

Non ne lève surtout pas les coudes pour l'instant ! Relis mon conseil (et suis-le uniquement si veux).
Les gars, je vous rappelle qu'il demande des conseils pour certes rouler debout mais surtout pour éviter de se laisser dominer par la moto et éviter de se laisser dépasser par la trop forte accélération.
Coude en bas, poignet cassé pendant quelques minutes puis le retour à une position naturelle se fera... naturellement. Crois-moi (ou pas). Personne ne t'apprendra à maîtriser une moto trop puissante pour toi. A piloter oui, mais pas ça. La puissance tu vas t'y habituer. Les bon gestes techniques par contre, si tu veux faire de la compétition, des cours peuvent t'aider. Mais perso, c'est pas ce que j'ai cru comprendre dans ta façon d'aborder la pratique de la moto.

A+

Frenchy54   
52 ans | 466 messages
le 20-04-2017, à 07:07

encore une petite astuce, on peut placer inteligement une vis de taquet de poignée de gaz. C est une vis qui empèche de tourner la poignée d gaz a fond   ce qui calme  certains régimes.....

Et un autre conseil que je donnerais perso, c est d rouler toujours deux doigts sur le levier d embrayage et les coudes toujours au dessus dune ligne allant des épaules aux poignets...

Je ne rejoins surtout pas l idéé de DJ FOx car cela ne limite rien, en cas de gros chocs tu risques de te casser ton poignet, et de ne pas controler ta bécane... En ayant les doigts sur l' embrayage dés qu il y a un soucis, tu te crampone au guidon donc serre le levier d embrayage et donc .......évite de te prendre pour un drapeau sur ta bécane, c est un apprentissage rapide qui devient instinctif rapidement.
Il vaut mieux apprendre les bons gestes dés le début plutôt que de garder les mauvais tocs  indéfiniment.....


Moto(s) : 250 Husqvarna CR de 1983 actuellement apres bien des 500 cr et 250 YZ
Jeumsouvien   
62 ans | 6,888 messages | 1,393 images
le 20-04-2017, à 07:30

Si tu veux rouler debout, trouves-toi une bécane de trial. smiley_25 


Toujours limité, jamais régalé! smiley_24  
Demain, j'enlève la gaine!
DJ Fox   
40 ans | 2,673 messages | 362 images
le 20-04-2017, à 10:04

frenchy54 a écrit :

les coudes toujours au dessus dune ligne allant des épaules aux poignets...

Je ne rejoins surtout pas l idéé de DJ FOx car cela ne limite rien, en cas de gros chocs tu risques de te casser ton poignet, et de ne pas controler ta bécane...


Bah écoute c'est réciproque, je ne suis pas d'accord avec toi. Mais attention en toute amitié et respect évidemment. Juste un avis totalement différent. Les coudes au dessus de la ligne épaule poignet oui c'est "soit-disant" comme ça qu'il faudra rouler. Moi je pense d'ailleurs que les coudes doivent être légèrement en dessous. Mais aucun pilote, même les plus doués du monde ne roulent avec la même position. Et ils maîtrisent...
Donc OK pour les coudes relevés, quand on commence à rouler correctement. Mais avant tout, puisque la moto pousse trop et est incontrôlable, je t'assures que ma "position" recommandée limite absolument la perte de contrôle. Comme je l'ai dit, en cas d'accélération un peu brutale, le poignet va automatiquement "couper" les gaz. Je suis passé par là, j'ai fait comme ça, et je sais de quoi je parle, ça m'a réellement permis de contrôler la moto que je n'arrivais pas à tenir. Evidemment, je parle d'apprentissage, pour juste rouler un peu et prendre confiance. Pas de rouler pendant des heures, des jours, des mois comme ça. D'ailleurs il ne le fera pas, naturellement, il ne prendra pas l'habitude de rouler comme ça, je vous le garanti.
Quand on a les doigts sur l'embrayage et que la moto accélère plus fort que "prévu", la main a le mauvais réflexe naturelle de faire glisser les doigts du levier pour essayer de chopper la poignée. Mais en général, c'est carrément la main qui lâche tout. Je ne suis pas du tout d'accord avec le réflexe de serrer l'embrayage, ça n'a jamais été le cas pour moi, et pourtant on me l'avait donné ce conseil. Ca ne marche pas.
Effectivement, sinon, il faut mettre une vis pour brider la course de l'accélérateur. Bidouille mécanique pas franchement intéressante pour le peu de temps qu'il lui faudra pour prendre confiance sur la moto et la tenir.

Mais... c'est juste MON avis et mon conseil basé sur mon expérience. Y a pas de soucis si vous pensez que c'est bête, je m'en doutais un peu. C'est lui qui voit !

A+

PS : quant aux gros chocs qui feront mal dans la position que je lui propose... bah normalement y a pas puisque qu'il débute et qu'il veut rouler pépère sur du relativement plat. Evidemment que pour sauter un double je ne lui conseille pas lol. Par contre s'il prend un gros choc en ayant la position inverse, attention le coup de gaz qui va en résulter. Et là il va voler...

Spit   
48 ans | 541 messages | 411 images
le 20-04-2017, à 11:24

Allez, spéciale dédicace, la chanson des enduristes ; ) Ouille, il ne fait pas bon de vieillir !!!!

Toujours debout !!!!!
www.youtube.com/watch?v=uv3...


Moto(s) : Kawasaki 250 KLX - 1981/Honda 250 CRF-X - 2005
Jeanjean    Web  
1,440 messages | 96 images
le 20-04-2017, à 15:07

frenchy54 a écrit :

Il vaut mieux apprendre les bons gestes dés le début plutôt que de garder les mauvais tocs  indéfiniment.....


+1!

Concernant la position des coudes, c'est tout simple.

Assieds-toi sur ton vélo (ou ta moto), prends le guidon en main, serres le guidon, serres les coudes contre le corps, et demandes à ta femme de donner un coup de pied de coté à l'avant de ta roue (comme pour la faire changer de direction).

Refais la même manip coudes levés de facon à former un beau "O", coudes, poignets et épaules dans un même plan.

Évalues la différence et fais ton choix.

Personnellement, mon choix est fait.

DJ Fox, on peut très bien rouler coudes levés et poignets cassés.

Pour la vis de taquet, une butée découpée dans un bout de tube plastique ou dans un tuyau et placée au dessus du boisseau fait l'affaire aussi.

jeanjean


Moto(s) : Yamaha IT175G
Crazy Tiger   
58 ans | 7,107 messages | 2,111 images
le 20-04-2017, à 15:37

Bah, avec un bon vieux carbu de 14, c'est réglé!  rire 
Plus sérieusement, je ne suis pas trop partisan de brider la moto. Il me semble qu'il vaut mieux que tu t'habitues petit à petit à maîtriser la puissance plutôt que d'acquérir des réflexes qui ne seront plus valables le jour où tu débrideras le bestiau. L'idée de quelques cours de pilotage me paraît assez judicieuse. Et il faut aussi t'assurer que ta moto est bien réglée, si la puissance arrive aussi brutalement que tu le dis, il y a peut-être un souci...


Quelqu'un qui aime les XR ne peut pas être foncièrement mauvais.Moto(s) : LA grosse Dada !
Spit   
48 ans | 541 messages | 411 images
le 20-04-2017, à 16:16

sinon la manière solution reste le 125 DTMX, aucun risque que ça te pète à la gueule comme une saloperie de 250 cross....


Moto(s) : Kawasaki 250 KLX - 1981/Honda 250 CRF-X - 2005
Frenchy54   
52 ans | 466 messages
le 21-04-2017, à 06:34

Je donne simplement des astuces que j ai vu au fil du temps ( taquet de poignée de gaz,rouler sans selle etc......)
pour ce qui est de rouler poignet "cassé" là, j ai vu un pote se casser le poignet ainsi,  il roulait sur du " plat" et ne s attendait donc pas à rouler sur un trou et ..paf ! D où ma réaction à ce sujet.. Désolé !

Perso, j ai débuté à 13 ans sur un 360 Husqvarna de 1978, je savais de suite qu'il y avait des watts en tournant la poignée et j ai fais avec, et je n ai eus aucun soucis...Il faut rouler et rouler et pas chercher a se montrer champion du patelin et rouler pour soi, rouler avec des gars qui savent rouler et qui t apprennent rien que quand tu les suis ou les regardes


Moto(s) : 250 Husqvarna CR de 1983 actuellement apres bien des 500 cr et 250 YZ
DJ Fox   
40 ans | 2,673 messages | 362 images
le 21-04-2017, à 11:03

Frenchy54 ne soit pas désolé, au contraire ! J'ai pas dit que tu avais tort et moi raison, juste que je n'étais pas du même avis que toi.

jeanjean, oui on peut rouler les coudes relevés et les poignets cassés, mais là ça peut faire mal au poignet puisque ça sera très très cassé (c'est le cas de le dire) et surtout l'effet de "coupage" des gaz ne fonctionnera pas aussi bien.

Par contre ne prenez pas mon conseil comme un conseil de pilotage, mais comme un essai qu'il peut faire quelques minutes pour essayer de ne pas se faire peur dès le début de la sortie à cause de l'accélération non maîtrisée. J'ai jamais dit que c'est comme ça qu'il faut rouler, même avec une moto puissante ! Apparemment vous ne comprenez pas ce que je lui conseille. J'espère qu'il essaiera, avec moi ça a été vachement bénéfique et en quelques minutes je suis revenu petit à petit à une position normale. En plus, au début en forçant le geste, on se rend compte qu'on ne peut pas accélérer assez. On en veut quand même plus alors on casse un peu moins le poignet, puis comme on maîtrise toujours, le "naturel" de l'amateur de moto TT revient vite, voulant accélérer plus fort. Et je vous promet qu'en quelques minutes ou une heure maxi, on s'étonne d'utiliser enfin toute la course de l'accélérateur quand on l'a décidé. Et que finalement, c'est bon ! Par contre c'est clair que tant qu'on subit l'accélération, c'est déplaisant.

A+

269 connectés : 10 membres : 125 yz |  aurel 70 |  BRIO |  Fender bird |  Fremion |  laroince |  Lucco |  ricounet |  WheelingChris |  YO51 |  et 259 invités
269 connectés : 10 membres : 125 yz |  aurel 70 |  BRIO |  Fender bird |  Fremion |  laroince |  Lucco |  ricounet |  WheelingChris |  YO51 |  et 259 invités