280 connectés : 10 membres : aurel 70 |  Epine43 |  fabrice11 |  fox74 |  grizzly |  Jeumsouvien |  LARSSON |  popeur |  SERGIOLEONE |  TT640 |  et 270 invités
ISDT BRIOUDE : L'EPREUVE
Gédeon34   
467 messages | 31 images
le 01-10-2020, à 18:32

Oui
Patrick a été gonflé de prendre le départ dans cet état  smiley_24 


Moto(s) : Des italiennes a Rotax et une petite française
Jph33   
58 ans | 168 messages | 57 images
le 01-10-2020, à 19:09

HVA78 a écrit :

Salut cette Vidéo de² FASOLA SCHOOL je l'ai partagée sur mon mur FB pour indiquer l'endroit ou j'avais sérré,( 4m20s) je ne sais pas copier le lien dans le guide vert...
sur FB : Jean-Michel Ficara
A+


Bonsoir, c'est celle là  smiley_28 
https://www.facebook.com/watch/?v=331804134595034


Si ça passait, c'était beau !Moto(s) : 125 XLS - HVA 125 WR - KTM 500 Rotax - 650 Dominator - 550 XTZ - Bizta 750 DR et HVA 125 WR
JPH74   
57 ans | 9,452 messages | 5,340 images
le 01-10-2020, à 19:26

Merci Jph33 pour le lien  smiley_15 
Bon , bin là , il n' amusait pas le terrain le gaillard ...  smiley_01  smiley_01  tous ces arbres si près du guidon ....  smiley_13  smiley_13   Superbe !!  smiley_15 


BIG BORE + LE BRUIT et L'ODEUR = QUE DU BONHEUR...Moto(s) : Japon : Yam Hon Suz. Italie : SWM RSGS 250 78 50cc 79 76 Espagne : BULTACO Matador 250 MK3 S.D 69
Crazy tiger   
59 ans | 7,549 messages | 2,145 images
le 01-10-2020, à 19:38

Il y a de fortes chances que ce soit Fabio Fasola. C'est sûr, il emmanche le bougre. ça fait pas rire !!!  neutral  neutral
 


Quelqu'un qui aime les XR ne peut pas être foncièrement mauvais.Moto(s) : LA grosse Dada !
JPH74   
57 ans | 9,452 messages | 5,340 images
le 01-10-2020, à 19:39

ça fout même un peu les jetons par endroit ...  smiley_13  smiley_13 


BIG BORE + LE BRUIT et L'ODEUR = QUE DU BONHEUR...Moto(s) : Japon : Yam Hon Suz. Italie : SWM RSGS 250 78 50cc 79 76 Espagne : BULTACO Matador 250 MK3 S.D 69
JLB56   
55 ans | 131 messages | 524 images
le 01-10-2020, à 19:47

Epine43 a écrit :

j'avais mon numéro des ISDT 80 , le 266 , mais je roulais avec le 364, entre le 363 (Espagnol sur Bul bleue )et les numéros 366 et suivants...et pas une photo en action !!!! smiley_17 


voici ce que j'ai trouvé:
quelques photos en action smile 

spéciale de Verneuges le jeudi:







avant la photo officielle:


Finalement, il faisait beau à Brioude:


spéciale de Verneuges en sens inverse le samedi:



Moto(s) : YAM 250 DT 74 - 50 GT 73 - 125 DTF 77 - IT 425 175 200 - 600 TTR - TM 250 E 1997 etc ...
ClubFantic    Web  
99 messages | 60 images
le 01-10-2020, à 20:04


Théric - 250 Simonini


Moto(s) : FanticS
ClubFantic    Web  
99 messages | 60 images
le 01-10-2020, à 20:06



Gauthierssoni  rire - 175 SWM


Moto(s) : FanticS
JLB56   
55 ans | 131 messages | 524 images
le 01-10-2020, à 20:07

Epine43 a écrit :

tres amusant....il y a tres peu de photos vers les numéros 350 et 380 environ....mon co- equipier 364 y est 2 fois , et le 266....JAMAIS ! neutral  


voici ce que j'ai trouvé:
Le 356 qui a perdu son phare dans la bataille smile 


















une DTMX qui envoyait du lourd:












Le 200 MTX qui roulait fort et sans bruit ...





Moto(s) : YAM 250 DT 74 - 50 GT 73 - 125 DTF 77 - IT 425 175 200 - 600 TTR - TM 250 E 1997 etc ...
NOUAILLES   
70 ans | 3,553 messages | 1,288 images
le 01-10-2020, à 20:11

Un grand merci pour ces comptes rendu pavés de très belles photos. Quel plaisir de vous lire, les enduristes !!
Une semaine réussie à ce que je vois.
Vous nous offrez une part de vos rêves et c'est très plaisant.  smiley_15  smiley_15  smiley_15 et c'est aussi vraiment sympa d'avoir pris le temps d'écrire toute cette prose smiley_15 .

Sergio


- carpe diem ²-Moto(s) : Pursang 250 MK 8 et des rêves
ClubFantic    Web  
99 messages | 60 images
le 01-10-2020, à 20:15



Le fils du boss  smiley_25 , 175 IT 1978


Moto(s) : FanticS
Epine43   
74 ans | 3,095 messages | 169 images
le 01-10-2020, à 20:26

Fasola me double a la fin (veste rouge )...il emmanchait dur.... ça n'était pas si dangeureux que ça , en fait , la vidéo accelere la vitesse et ressere le champ visuel , mon 4x4 passait partout a 100metres pres....
pour Philo , il y a erreur : ma fourche , bien réglée  ,était remplie  avec de la 6,3....avec de la 5 et 15 kilogs de plus elle ne pouvait pas etre dure !
et plus il y avait de passages , plus la trace était balayée et ça secouait moins , sauf a quelques endroits (croix de Cronce en montée) ou les cailloux ressortaient (10% du traçé )
la yam 125 de 1978 est celle de la mere de Laurent Malosse qui donnait la main pour flécher en...1980 !
merci des photos...  attaque impressionnante ...et maitrisée !


Moto(s) : monark
AlainM   
64 ans | 183 messages | 66 images
le 01-10-2020, à 20:41

Merci Jean-Louis !!!!
Quelles journées, on en rêvait, Jean-Louis l'a fait !
Sur place depuis mardi soir, tout fut merveilleux, l'ambiance en ville, au paddock et surtout chez l'habitant, accueil très sympathique Au petit Jardin, chez Jean et Pascale, leur gîte est situé à 3 min à pied du départ, c'est au 11, rue sous la Tranchée.
Jean nous a conté son passé d'arsouillage à coup de DTMX, BPS et autres pétrolettes d'enduro des années 80, comment il a parcouru tous ces chemins aux alentours de Brioude avec copains et copines, parfois même à deux sur la bécane !!!

Mercredi matin, petite séance de mécanique sous les yeux de Jean avec mon pote Pat : les numéros à coller, une chaîne neuve à monter et un filtre à huiler, Jean nous a accompagné en mettant à notre disposition son atelier, durant toute notre séance de mécanique. Ensuite, contrôle technique et moto au parc fermé, la p'tite Honda était prête pour l'aventure brivadoise.

Jeudi matin, départ vers 10H, je pars bottes au pied du gîte et à peine chaud, je suis devant la scène avec ma p'tite Honda. Coup de kick, la 250 grogne furieusement et c'est parti pour une journée .... de bonheur !!! Mais pas tout de suite, les montées rocheuses, les descentes ... rocheuses se succèdent, je ne suis pas du tout habitué de ce genre de terrain, faut apprendre et viiiite sinon, c'est la gamelle, ce qui m'arrive à plusieurs reprises, sans gravité heureusement mais ça fatigue ... mais l’une d’entre-elles me mets un grand coup d'embout de guidon dans la cuisse gauche (le bleu est encore apparent !) .
Bonan-malan le parcours se déroule sous mes roues : Verneuges 1 se passe sans trop d'encombres, et dans Verneuges 2, je ne trouve rien de mieux que de sortir de la trace .... à la montée du puit !!!    Plusieurs minutes seront nécessaires pour sortir la moto du terrain mou situé sous le bourrelet de terre, merci à ce jeune spectateur qui a retourné la p'tite Honda d'un coup pour me replacer dans la descente et repartir dans la bonne trace .... bilan : un temps de spé minable : une douzaine de minutes !!!! 
On rentre au paddock, un peu d'essence, de l'huile sur la chaîne et nettoyage du filtre à air puis mise au parc pour la nuit.
Je tombe de sommeil et m'endors à table ....

Vendredi matin, debout à 7h, le moral est bon, mais le physique un peu moins, ma cuisse gauche me fait mal, un coup d'Arnican et tout va mieux.
Départ à 10h, la journée me convient mieux, ce type de terrain m'est plus familier, je roule mieux et tombe moins !!!
La ligne m'impressionne et je gère plutôt genre "ne pas tomber" donc assurer sans se mettre dans un arbre !!!
La p'tite honda reste vaillante et ensemble, nous nous amusons comme des fous sur ces chemins auvergnats.
Ambiance aussi un peu compette au point de ravitaillement d'un des CH, un plein vite fait, quelques friandises, un peu d'eau, deux ou trois mots d'amou...  à l'assistance  et on repart, c'est beau l'enduro à Brioude !!!
Fin de journée sans problème : on plein, on graisse, on resserre et on range au parc.

Samedi matin, la nuit porte conseil et repose le bonhomme, c'est décidé, j'irai au bout !!!
Mais la météo met à bas tout l'optimisme du battant et grâce à mon pote Pat qui me prête une veste, me fournit quelques vitamines et barres de pâte d'amande, je suis prêt à affronter les difficultés du jour, surtout que c'est idem jeudi mais dans l'autre sens et les descentes caillouteuses, bein …  il faudra les remonter !!!
Départ à 10h comme d'hab et mes deux co-partants sont toujours là et ensemble nous roulons de concert, juste Hugues perd un peu de terrain en liaison mais se rattrape en spéciale !!!
Avec Hubert, qui pointe dans la même minute que moi, nous avalons les chemins et les sentiers. Verneuges 1 arrive vite, faut enchaîner sans se refroidir, ça passe, le parcours a été adapté. Hubert envoie du bois et me mets une vingtaines de secondes … Nous repartons avec Hugues, Giacomo nous accompagne, sa roue avant jouant la fille de l’air !!!
Le terrain attendu se révèle quelque peu modifié, on roule bien, les montées caillouteuses sont avalées, parfois avec quelques difficultés, ça patine, ça bouscule, mais pas de chutes !!! Les descentes sont correctement descendues sans bousculade, la journée se déroule sans encombre, fait juste un peu froid sur les hauteurs, j’ai même l’onglée au mains à certains endroits … Au sommet d’une enième montée caillouteuse, le CH de ravitaillement est bienvenu.
Quelle ambiance, on se croirait au Championnat du Monde ou aux ISDE …. !!!



Tout le monde s’affaire sur les pilotes, sur les motos, une vraie fourmilière et puis d’un coup, la pluie, la grêle même, on se réfugie vite sous une toile, un auvent …. mais que peut-il nous arriver de plus aujourd’hui ???
On repart avec mes acolytes entre deux averses et au bout de quelques kilomètres le terrain est même sec, il n’a pas plu à certains endroits, étonnant !
On rejoint Verneuges 2, ça roule toujours, le terrain s’est amélioré puis on continue pour rentrer à Brioude, un p’tit coup rapidement dans la spé du viaduc, une tite accélération devant un public médusé, c’est la fin de journée et de trois, je suis satisfait, demain sera un autre jour.
Soirée détente, avec quelques potes du SRCF, on se permet même de se faire un restau … portugais, de la morue au menu.

Dimanche matin, c’est le dernier jour de fête, on part pour le cross final, je prends le départ sans gaieté de cœur, je me demande à quelle sauce nous allons être mangé !!!
Plusieurs dizaines de minute d’attente pour enfin faire le tour d’essai qui commence mal : sortie de piste à la première bosse. Je repars tant bien que mal et m’applique à essayer de ne PAS TOMBER !!!
Départ à la grille, laissons passer les crossmens, je me contenterai de suivre la meute et c’est ce que je fais avec beaucoup d’application, je repère consciencieusement mes passages, je passe et repasse à chaque tour dans une trace qui me semble la meilleure pour durer sans tomber et à chaque tour (j’en ferai finalement 4 à ma grande surprise et sans tomber), je me dis que le premier devrait bientôt avoir bouclé ses cinq tours pour que le supplice se termine ….  Le drapeau à damier annonce la fin de ces merveilleux quatre jours de course, quel bonheur !!!

Merci au SRCF et surtout à Julien (qui ne lâche rien !) pour la logistique assistance !!!

Merci encore à Jean Louis, merci au MC Brioude, vous êtes devenus pour moi des dieux de l’enduro, vous m’avez permis de réaliser un rêve de ma jeunesse enduristique, quand je feuilletais Moto-Journal, Moto-Revue et Moto-Verte en septembre pour lire les compte-rendus des ISDE. Vous m’avez permis de me surpasser, quatre jours non-stop d’enduro, je ne l’avais jamais fait !!! MERCI.


LATRECEY ENDURO CLASSIC
Championnat de France 2014 - 2016 - et 2021.
Finisher ISDE Brioude 2020.
Moto(s) : Honda XR 250 350 500 TL250 TLR250
Alain 37   
59 ans | 3,105 messages | 2,294 images
le 01-10-2020, à 20:42

Bon, je vais m'y coller pour un petit compte rendu.
Le postulat de départ : finir.
les moins : aucune condition physique, jamais fait de sport, travail sédentaire et une moto (HVA 250 WR de 82) bien trop puissante et brutale pour moi qui ne conduit habituellement que des petits 4T qui ne dépassent pas les 20 cv distillés avec la plus extrême parcimonie. Plutôt randonneur que compétiteur.
Les plus : habitué à rouler sur tout types de terrains quelques soient les conditions même sur longues distances, connaissance du terrain où on allait rouler, moto préparée pour tenir la distance.
Notre gîte était à St Cirgues, à 500 m de Lavoûte Chilhac et du CH de jeudi et samedi, sentant qu'on serait approximativement à mi parcours (j'avais bien noté toutes les indications qu'avait données Jean Louis sur le post). 250 m2 avec un bar pour être à l'aise (c'est un ancien hôtel-restaurant).



On a juste refait la déco de la véranda à notre goût :

Maintenant on va rentrer dans le vif du sujet.
Jour 1 : Temps clément, chemins plutôt roulants à la sortie de Brioude pour s'échauffer puis SP 1 à Verneuges. C'est le premier jour, on ne va pas se mettre en vrac. Pas sportif pour un sous et n'ayant jamais fait un footing de ma vie il va falloir gérer et durer, le but étant de finir.
De toute façon le must de cette boucle était entre Verneuges et...Verneuges : St Juste Près Brioude, St Austremoine, Cronce, Lavoûte Chilhac, Blassac, Villeneuve d'Allier avec une pause roulante sur le plateau d'Ally.
Si vous l'avez trouvé costaud sachez que bien des passages "chers" nous ont été épargnés  smiley_21    
On récupérera la pluie à partir du CH de la Vieille Brioude.
Pas de mécanique à faire, juste le plein et tension de la chaîne, ce n'est pas l'affolage sous le barnum  smile 

Retour au gîte, apéro, repas et à 21h30 tout le monde était au lit.   
Jour 2 : départ sous le soleil, chemins beaucoup plus roulants au départ puis sous bois ensuite.
C'est plus soft et moins cassant mais aussi plus rapide, il faut donc faire attention.
La pluie et un peu de grêle nous rattraperons par intermittence à partir du CH 3.
Toujours pas de mécanique à faire, juste le plein et tension de la chaîne.
Retour au gîte, apéro, repas et à 22h00 tout le monde était au lit.   
Jour 3 : C'est le jour 1 en sens inverse. Un peu de pluie avant Verneuges, ça s'améliorera jusqu'à Lavoûte.
Après le CH 2 les choses sérieuses commencent, il va falloir remonter ce qu'on a descendu jeudi   
Cela ne se passera heureusement pas trop mal, habitué aux petits 4T je commence à piger la technique sur un 2T deux fois plus puissant mais aussi bien plus brutal, garder la 2 et deux doigts sur l'embrayage pour ne pas la voir mourir dans les marches et grosses racines. Si on met la 1° c'est trop brutal et soit on cabre soit on perd l'adhérence.
La montée de Croncelorbe a été déviée, mais on se prendra une bonne averse juste avant le CH de Cronce.
C'est donc trempé que je "gèlerai" en traversant le plateau d'Ally par les grandes piste avec un vent de face glacial.
Quelle joie de retrouver les descentes, grimpettes, cailloux et racines pour se réchauffer   
Arrivé au paddock toujours pas de mécanique à faire, j'ai du mal à croire que je roule cette fois ci sur une Suédoise  smiley_21    
Par contre quel soulagement d'être arrivé à la fin du troisième jour, le but était atteint sans galère et sans chute.   
Paradoxalement, je ne suis pas trop fatigué malgré ma faible condition physique. Plutôt randonneur que compétiteur j'ai peut-être trop assuré mais cela m'a aussi permis d'admirer et de profiter des paysages et des odeurs.
Le cross final dans la boue c'est pas trop mon truc, mais bon ça fait parti du job.
Chargement des motos et rangement des affaires l'après midi puis resto le soir à la Chomette avec des copains.
Surprise, le lundi matin aucune douleur, courbature ou sensation de fatigue.
La magie de l'Auvergne   smiley_26          
On peut tirer notre chapeau au MC Brioude, bénévoles et j'en passe  smiley_15 
Le bordel redouté par certains n'a pas eu lieu, en tout cas je ne l'ai pas ressenti.
De toute façon c'est dans les chemins qu'on prend son pied   smiley_18 
PS : le mardi sur le trajet ça avait pourtant mal commencé  smiley_06 

Heureusement on a pu rapatrier les motos sur Brioude et réparer la remorque le lendemain  smiley_14 


La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne voyons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.Moto(s) : HM 230, Honda 200 XLR, Honda 125 SL, HVA 240 WR 82, Suzuki 125 RM 79 + VanVan 50 et des vieux cyclos
HVA78   
58 ans | 122 messages | 64 images
le 01-10-2020, à 20:42

jph33 a écrit :
HVA78 a écrit :

Salut cette Vidéo de² FASOLA SCHOOL je l'ai partagée sur mon mur FB pour indiquer l'endroit ou j'avais sérré,( 4m20s) je ne sais pas copier le lien dans le guide vert...
sur FB : Jean-Michel Ficara
A+


Bonsoir, c'est celle là  smiley_28 
https://www.facebook.com/watch/?v=331804134595034


Oui


Moto(s) : HVA,MONARK,FANTIC, SWM,CORSARO, DUCATI
280 connectés : 10 membres : aurel 70 |  Epine43 |  fabrice11 |  fox74 |  grizzly |  Jeumsouvien |  LARSSON |  popeur |  SERGIOLEONE |  TT640 |  et 270 invités
280 connectés : 10 membres : aurel 70 |  Epine43 |  fabrice11 |  fox74 |  grizzly |  Jeumsouvien |  LARSSON |  popeur |  SERGIOLEONE |  TT640 |  et 270 invités