ACCUEIL  »  FORUM  »  MARQUES ET MODèLES  » 125 CR 1982
 
RETOUR VERS LA LISTE DES MESSAGES
 Début Préc. Suiv. Fin
125 CR 1982

O.Morhaut | 7,197 Messages | 1,531 images | Blog Hors ligne
rep 270/315
Posté le 26-01-2016, à 15:25
Ammo a écrit :

Mettre un filtre à essence : bonne idée ou pas?!

Comme dit Bob , s'il y en a déjà un ce n'est pas la peine d'en mettre un second , bretelles & ceinture !  smiley_06 
Par contre , en prenant l'habitude de remplir le réservoir en se servant d'un entonnoir qui a un tamis cela enlève toutes ( ou presque ) les " saloperies " & autres joyeusetés se trouvant dans l'essence en provenance de la pompe  smiley_21  smiley_15 
Pour faire une bonne carbu , il faut que ton moteur soit en " charge " un bon petit moment  smiley_25  et trop riche c'est aussi mauvais que trop pauvre , donc attention  smiley_06  a part si tu parles de ton compte en banque  smiley_07  smiley_14 

 smiley_01 
O.M



la malhonnêteté intellectuelle ne sera jamais crédible quel que soit le moyen mis en œuvre pour faire croire aux autres le contraire

Manuels d'atelier divers


Ammo | 34 ans | 1,286 Messages | 214 images | Blog Hors ligne
rep 271/315
Posté le 26-01-2016, à 15:41

Je ne sais pas plus que ca l'état du filtre de robinet! J'ai pensé qu'il y en avait peut être un comme sur la Mimix.
Mais en changeant de gicleurs j'ai vu de fines particules dans le bouchon de cuve. Et aussi je crains que du sable n'entre au ravitaillement, malgré l'attention portée à ce moment.

J'ai pas d'entonnoir à tamis, c'est une bonne idée mais les tamis sont pas si fins je trouve...

Ammo



Moto(s) : 125 XLS 1982 / 125 XR enduro épave / 125 CR 1982 / 175 DTMX 1980


Ammo | 34 ans | 1,286 Messages | 214 images | Blog Hors ligne
rep 272/315
Posté le 29-01-2016, à 19:04

 smiley_15 







Réservoir et bidons vidées avec un entonnoir à tamis fin, j'ai bien y avait un paquet de cochonneries!
Ammo



Moto(s) : 125 XLS 1982 / 125 XR enduro épave / 125 CR 1982 / 175 DTMX 1980


O.Morhaut | 7,197 Messages | 1,531 images | Blog Hors ligne
rep 273/315
Posté le 29-01-2016, à 19:41
Ammo a écrit :

 
Réservoir et bidons vidées avec un entonnoir à tamis fin, j'ai bien y avait un paquet de cochonneries!
Ammo

Ah ! tu vois que cela peut-être utile un p'tit tamis  smiley_21  smiley_25 

 smiley_01 
O.M



la malhonnêteté intellectuelle ne sera jamais crédible quel que soit le moyen mis en œuvre pour faire croire aux autres le contraire

Manuels d'atelier divers


JPH74 | 56 ans | 6,470 Messages | 3,954 images | Blog En ligne
rep 274/315
Posté le 31-01-2016, à 15:21

Coooool , smiley_07  AMMO vient de donner une petite interview en direct , au reporter de l’équipe 21  smiley_15 ( 14h16)
La CR tient le choc  smiley_21 
A+JPH74



BIG BORE + LE BRUIT et L'ODEUR = QUE DU BONHEUR...Moto(s) : Des Y et des H ....


Ammo | 34 ans | 1,286 Messages | 214 images | Blog Hors ligne
rep 275/315
Posté le 01-02-2016, à 17:50





Moto(s) : 125 XLS 1982 / 125 XR enduro épave / 125 CR 1982 / 175 DTMX 1980


JPH74 | 56 ans | 6,470 Messages | 3,954 images | Blog En ligne
rep 276/315
Posté le 01-02-2016, à 19:29
Ammo a écrit :



Bonsoir AMMO ,
Tu ne nous ferais pas un petit C.R ( compte rendu)  à propos de tes exploits en CR  smiley_25  smiley_25   rire ??
A+JPH74



BIG BORE + LE BRUIT et L'ODEUR = QUE DU BONHEUR...Moto(s) : Des Y et des H ....


Ammo | 34 ans | 1,286 Messages | 214 images | Blog Hors ligne
rep 277/315
Posté le 05-02-2016, à 01:15

Salut,
oui bien sûr JPH74, je voulais juste pouvoir prendre un peu le temps pour faire un résumé de cet Enduropale.

Vendredi matin départ pour les contrôles, mauvais temps, certains "cols" de l'A16 se feront à 60km/h... l'AX est à bout.
Je comptais partir tôt pour être dans les premiers et pouvoir profiter de la course Vintage, mon frère était intéressé aussi. J'avais lu que c'était au point et que ca allait vite, plus besoin de 4h... c'est vrai!! 3h30  smiley_06 Donc rien pu voir du Vintage, ma copine qui nous a attendus tout ce temps dans la voiture et nous avions tous les trois bien faim. Mise en parc fermé de la moto et direction l'hôtel! J'ai forcément eu le droit à la question "pourquoi pas faire le vintage?" ou "ôtez-moi d'un doute... vous roulez quand?"  smiley_14 

Samedi matin direction les stands à Stella, je découvre que la place est recouverte au 3/4 de sable!! très pratique pour des stands... pas très en accord avec l'inscription à 265€ non plus. Il pleut à verse, nous venons juste monter la structure de la tonnelle, nous la fixons avec des sacs remplis de sable. Mauvaise  surprise je découvre que je n'avais pas remplacé les deux pièces cassées, pas d'outils, mon père et mon frère repartent les chercher, j'attends longtemps et je termine complétement trempé...
Nous verrons le départ des quads, pas beaucoup plus, nous allons manger. Ils rouleront avec un sale  temps, à la fin de la course : ciel bleu!
Je suis un peu tendu avec la course qui approche, déçu de pas avoir vu les quads mais en même temps je voulais rester au chaud et profiter de ma famille... 15h30 direction le cinéma après avoir enfilé du sec, j'ai eu deux places offertes pour un film sur l'histoire de la moto : On Any Sunday, (les dimanches moto), nous en profitons avec ma copine, la salle est presque vide... Pourtant un film très sympa avec des images magnifiques, du GP, du cross, de la customisation, du flat track, du dirt track, un cascadeur, des amateurs et des pros... Une ode à la moto.
Le soir je prépare mes affaires pour la course, tout le monde au lit tôt.

Dimanche matin direction les stands pour mon frère et mon père, ils ne pourront pas accéder en voiture, ils chargent tout sur la remorque et vont avec à pieds... Pour moi l'attente est un peu longue.
10h30 arrivée au parc fermé, mon beau frère est venu, on discute, je parle un peu avec d'autres pilotes.
Les grilles s'ouvrent, beaucoup se pressent pour rejoindre leur moto, les bâches vols, les béquilles aussi... Je vais tranquillement à ma moto, je remonte une roulette de chaine dégrippée la veille, je n'ai pas bâché  la moto à cause des vents forts qui étaient annoncés.
Deux coups de kick et elle démarre. Tout le monde s'affaire à démarrer sa moto.
Puis revient le calme pour la bénédiction des pilotes, chose que je ne connaissais pas, le speaker nous chauffe un peu et un homme d'église prononce la bénédiction. Le moment de garder la tête froide et de songer un peu à ce qui va arriver. Puis viennent les consignes de départ.
Le 1er groupe part pour la plage, nous attendrons encore un petit moment et c'est notre tour. J'avance doucement, je laisse les autres me dépasser tranquillement. Nous remontons la rue de Bruxelles, il y a du monde qui regarde le convoi, nous applaudit ou encourage, ca met dans l'ambiance, un moment sympathique.
Arrivée sur la plage, les premiers tours de roue ne sont pas faciles, je reste à l'arrière du groupe. Nous attendons encore. Le 1er groupe part, la tête de course passe à notre hauteur que nous attendons toujours. Au bruit des moteurs je comprends que c'est notre tour, je laisse un peu partir et je m'élance, la ligne droite est courte et est vite avalée, premier virage et entrée dans le sable... MOU!!! ca bouchonne un peu alors j'attends, dans le but de me frayer un chemin sans trop de difficultés. Mes supporters m'encouragent et prennent quelques photos :-) je m'élance, c'est difficile, je ne prends pas de vitesse et je cale facilement. La tête de course nous dépasse déjà à toute allure!!
Le circuit à peine entamé je cale bien dans un virage serré, je peine à redémarrer, des pilotes me frôlent et passent vite, je prends plein de sable, je reste calme et me soucie peu, même quand un ou deux me roule sur la botte. Mais la moto cale à chaque démarrage. Ca va devenir la galère pour quelques centaines de mètre et un long moment!!!
J'essaie d'ajuster ma garde d'embrayage pour réussir à repartir sans caler. La moto ne prend pas ses tours facilement, le sable est trop mou je crois, quand la puissance vient la moto part d'un coup et je ne maitrise pas, je chute ou je cale... Je fini par me mettre sur le côté, un peu plus en sécurité... Je fixe bien ma garde d'embrayage pour le libérer et je prends la décision de jouer avec la vis de richesse dans l'espoir d'améliorer le bas régime. Je ferme d'un demi tour, je teste à l'arrêt, ca tourne pas plus rond, j'ouvre d'un demi tour et la le moteur semble plus nerveux. Je décide de repartir comme ca, après avoir douté de pouvoir poursuivre. Je me motive : je suis pas venu pour abandonner et ils m'attendent au stand, je peux pas les lâcher.
Je peine énormément à rejoindre les stands, entre le Touquet et Stella il n'y a plus trop de repères, juste les dunes. Toujours en 1ere, chaque arrêt me demande de faire cirer l'embrayage comme pas possible, tant pis pour lui mais pourvu qu'il tienne!!! Je passe à peine la seconde car lorsque le sable est enfin dur, les bosses sont très serrées, je préfère en profiter pour avancer plus facilement mais pas plus vite. J'aperçois enfin un immeuble sur ma gauche, Stella! Puis je vois deux pilotes virer tout à gauche en pleine ligne droite, quoi?! je vois alors le panneau des stands! j'ai faillit les rater. Soulagé je rejoints le mien. Après plus d'une heure et demie de course.
Je rassure mon père et mon frère "oui je suis bien dans la course mais j'avance pas". Ils me font le plein, je mange, je bois... et là un journaliste et un caméraman de l'Equipe 21 me tombent dessus, ils semblent chercher un poireau et ma moto leur tape à l'oeil. On convient d'une petite interview après quelques questions. J'ai la voie nasillarde et je me doute que je suis tout rouge, mais je suis partant. Désormais, après remarque d'un collègue, je me rends compte à quel point j'ai eu l'accent du nord!!!  smiley_14 "bein ouai" !! A peine diffusée, le portable de ma copine ne cessait de vibrer  smiley_07 
Je décide de repartir mais pas très chaud car jamais je n'ai été aussi lent, j'ai roulé comme le dernier des poireaux, ceux que je ne comprenais plus après avoir roulé à Loon, car à Loon c'était facile en comparaison : tranquillement en seconde, la 3eme en ligne droite pas trop défoncée. Là que en 1ère à patiner, à faire cirer l'embrayage, tomber plein de fois...
Mais mon frère me motive "allez refait nous un tour!" et puis à quelques mètres de la sortie des stands s'offre à nous la ligne droite sur la plage, le sable dur, un aller Stella-Le Touquet entrecoupé deux deux  petits "S" de sable plus mou et de bosses. Je prends doucement le virage du retour, j'essai de me concentrer et de me dire "vas-y comme il faut", je sais ce qu'il faut faire, mais il faut oser j'ai envie de dire : élancer sa bécane presque à fond, se mettre sur l'arrière et voir arriver le "S" pour ralentir sans mettre le moteur en sous charge et le franchir.
C'est parti! La moto est nerveuse, elle marche super bien, arrivée en 5eme la moto guidonne fortement, le sable est marqué par les motos, ca commence à m'inquiéter mais je ne dois pas couper les gaz sinon c'est pire et la chute possible. Le 1er S arrive, je gère le ralentissement, il y a deux bosses et c'est reparti! A fond les ballons, je reste sur la droite pour ne pas rater le prochain S et j'essaie en même temps de ne pas trop me rapprocher des poteaux, mais comme toujours plus on pense et regarde un obstacle, plus on va dessus. Ca na rien de reposant, mais c'est grisant, je dois ralentir pour le S et je me rends compte que mes mains sont crispées, par la peur... Je me détend un peu et j'en termine avec la ligne droite, en rétrogradant quand la moto perd de la puissance, je ne laisserais pas la 6eme, je ne vais pas assez fort elle est creuse, il faut délester l'avant pour ne pas trop guidonner et laisser du mou au guidon sans le laisser libre non plus. Le retour sur le circuit est difficile, le sable mou est de retour. J'use trop de l'embrayage, ca sent le chaud et je vois la pompe à eau qui commence à fumer. J'arrête et j'attends un peu.
J'arrive quand même à avancer un peu mieux qu'au début, à chaque arrêt je repars au plus vite si je ne suis pas un minimum en sécurité. Les bosses sont assez faciles à grimper, moins à descendre! Des escaliers se forment dans la descente, l'avant plante facilement, il faut mettre du gaz. Je continue ma progression lentement, je n'arrive presque pas à me mettre debout, alors je rame avec les jambes, j'en aurais mal derrière le genou gauche, une blessure d'une chute de mes débuts en moto...
En connaissant le circuit j'ai plus de repères et la progression lente est moins démoralisante.
Nouvel arrêt aux stands, je suis plus motivé, j'ai fait mes derniers virages avec des trajectoires correctes même si lentes. Nous faisons plus rapide, je suis déterminé à terminer le tour et voir l'arrivée. Je remets deux colliers aux ouïes de radiateurs, perdues lors des chutes, je remets un peu le garde boue arrière qu'un pilote a faillit m'arracher lorsque je suis tombé devant lui. Je change de lunettes, que je ne porte plus à cause du sable et surtout de la bruine et la buée dedans. Mais impossible de faire le retour correctement sans lunettes même si je ne roule pas aussi vite que les meilleurs.
Juste avant de repartir je vois qu'il manque la vis de l'encrage avant du moteur, des deux petits triangles entre le moteur et le cadre. Voilà pourquoi j'entendais des vibrations. Je fais la remarque à mon frère, il fait mine de rien et "vas-y", un peu pressé du coup j'approuve en croisant les doigts. L'encrage du dessous profite d'un écrou nilstop je suis confiant.
C'est reparti pour la ligne droite, la récompense! Direction l'arrivée, bien motivé. Juste avant de partir il était question de savoir quand se terminerait la course, je n'ai pas eu la réponse en quittant le stand, mais sur la fin de la ligne droite je sais que c'est terminé : des pilotes remontent la plage sur ma gauche. Encore quelques calages ou chutes et je franchi la ligne d'arrivée entre quelques pilotes qui stagnent là.
Je ne le saurais qu'après mais mon beau-frère est descendu sur la piste pour me dire que des pilotes quittent le circuit par le Touquet, je ne l'ai pas vu, pas entendu. Je me suis empressé de retourner à Stella, confiant. Sauf que la marée est trop haute on ne peut tout remonter sur la plage, des commissaires nous font traverser la piste pour prendre les dunes, mais c'est presque pire que le circuit, il y a encore quelques spectateurs, je fini par retrouver la plage un peu plus loin. Là je m'élance est je croise un ou deux 4x4, un camion... c'est très dangereux, car eux ne s'en doutent peut-être pas mais on ne discerne plus grand chose en fin de course à cette vitesse.
Arrivé au stand c'est la débâcle. Ma copine et ma mère finissent par nous rejoindre depuis le Touquet, nous rangeons et allons boire un verre pour fêter la fin de l'aventure  smile Je prends le barman de court quand je lui demande du champagne  smiley_14 

Je ne savais pas trop à quoi m'en tenir en m'engageant, je pensais faire 3 à 5 tours. Finalement 2 seulement, en roulant comme un poireau de dernière classe. Donc un peu déçu mais en même tant content par rapport au moment où j'ai douté de pouvoir atteindre les stands!! Je suis très content d'avoir terminé la course, la moto a tenu le coup, après tout le travail fait dessus, accompagné de ma famille. Faire le Touquet me faisait envi à chaque fois que j'y venais, depuis plus de 5 ans je me disais qu'il fallait m'engager.

Je vous remercie tous, vous qui avez suivi ce sujet de ma moto et m'avez conseillé ou avez partagé vos connaissances, tout cela m'a permis de mettre la moto en bon état de marche.
Je vais la nettoyer ce weekend, vidanges et probablement changer l'embrayage. A venir probablement une ou deux endurances terre pour profiter de la moto. Je vais affiner ou confirmer le réglage de carburation avant. Ca continue!
Ammo



Moto(s) : 125 XLS 1982 / 125 XR enduro épave / 125 CR 1982 / 175 DTMX 1980


Ammo | 34 ans | 1,286 Messages | 214 images | Blog Hors ligne
rep 278/315
Posté le 05-02-2016, à 02:02

Les photos Maindru :













Ammo



Moto(s) : 125 XLS 1982 / 125 XR enduro épave / 125 CR 1982 / 175 DTMX 1980

Wrpw | 52 ans | 1,039 Messages | 136 images | Blog Hors ligne
rep 279/315
Posté le 05-02-2016, à 07:27

MERCI AMMO pour ton reportage in live.  smiley_15 



OFF-ROAD RIDE or dieMoto(s) : japs only


Bob banana | 47 ans | 795 Messages | 90 images | Blog Hors ligne
rep 280/315
Posté le 05-02-2016, à 09:34

belle petite aventure,et bien raconté en plus....merci ammo!



pendons les ecolos,temps qu'il reste encore des arbres.......


Mxtintin | 54 ans | 1,573 Messages | 997 images | Blog Hors ligne
rep 281/315
Posté le 05-02-2016, à 09:42

Bravo Ammo , c' est un sacré challenge que tu as fait là au milieu des modernes avec une petite 125 de 82  smiley_15  smiley_15 



Moto(s) : 125 RM 83/84+125 dtmx +honda250CR79/89+400 XR


JPH74 | 56 ans | 6,470 Messages | 3,954 images | Blog En ligne
rep 282/315
Posté le 05-02-2016, à 13:52

Merci AMMO pour ce partage de tant d'émotions , et félicitations  pour ta ténacité et ton enthousiasme indéboulonnable... smiley_15  smiley_15   smiley_15 
A+JPH74.



BIG BORE + LE BRUIT et L'ODEUR = QUE DU BONHEUR...Moto(s) : Des Y et des H ....


Philbeck | 46 ans | 107 Messages | 91 images | Blog Hors ligne
rep 283/315
Posté le 05-02-2016, à 15:34

tu as vécu ta passion à ton rythme, c'est aussi beau que ceux qui partent pour gagner, c'était TON touquet! un grand bravo ammo smiley_15  phil



Moto(s) : Cr 250 1993, Ktm 400 2002, kx 125 1986


Christophe | 52 ans | 244 Messages | 5 images | Blog Hors ligne
rep 284/315
Posté le 05-02-2016, à 18:24

Clap clap!!
Ca inspire le respect!! Bravo smiley_15 



gouz

 
RETOUR VERS LA LISTE DES MESSAGES
 Début Préc. Suiv. Fin
Voir les 99 images de ce sujet









152 connectés : 6 membres :
flash gordon | froMX87 | hjs | HVA 83 | JPH74 | Papdock972 | et 146 invités